Rechercher votre P.E.Z
Plan Epargne Zolidarité

Numéro Nom de l'animal
Accueil


Zébu Newsletter N° 69 du 21 novembre 2016

LA VRAIE VIE D'HENRI

Bonjour à tous ! Dans cette ZNL nous avons choisi de vous faire partager la vie de Henri afin de vous permettre de mieux comprendre la vie d'un paysan malgache. En effet sans exemple concret, il est difficile de se rendre compte de la réalité de ce pays.

Nous voudrions vous faire comprendre ce que l'achat de zébus peut à la fois changer et permettre dans la vie de la famille, grâce à vous.

Nous espérons que vous aurez plaisir à suivre ce reportage qui, au fil des Newsletters, vous permettra de découvrir le quotidien de la famille de Henri ainsi que différentes rencontres.

Dans ce premier épisode, nous allons d'abord faire la connaissance de la famille de Henri.

Henri et sa femme devant leur maison

Des rideaux en guise de cloisons

Henri est père de famille. Il a 49 ans. Il vit avec sa femme, Fanja, 36 ans. Elle travaille avec lui aux champs. Ils ont trois enfants qui se nomment Tsiry, Arlette etAriette. Ils ont respectivement 18, 15 et 13 ans. Toute la, famille se loge dans une petite maison d'environs 50m2, avec des rideaux en guise de cloisons. Ils sont à Alakamisy, une petite commune rurale à 20Km au Nord-Ouest d'Antsirabe où sont cultivés des légumes pour tout Madagascar.

Toky accompagné de deux stagiaires (Jiao et Lisa) pendant la visite chez Henri pour déterminer si l'attribution de l'aide demandée est possible

Vous avez dit pénibilité ?

A Madagascar, la pénibilité, ça n'existe pas. Henri est collecteur de lait mais il exerce également en activité secondaire, le métier de cultivateur. Avec sa femme, ils disposent aujourd'hui de 89 ares de terrain car fort heureusement, les terres agricoles restent encore accessibles.

Quand à Tsiry, Arlette et Ariette, leurs trois enfants, ils suivent des cours dans une école privée où ils se rendent à pieds. L'école est située a 3,5 Km de la maison. Ce trajet, ils le connaissant bien car ils le font chaque matin, chaque midi et chaque soir. Il n'y a pas de cantine. Il n'est donc pas possible de manger à l'école.

Avec leurs trois enfants : Arlette, Ariette et Tsiry en tenu d'école

Obstiné, astucieux, prêt à tout…

De part son style de vie et ses moyens financiers, Henri est tout à fait représentatif de la plupart des paysans avec qui le ZOB est en relation. Henri est travailleur, obstiné, astucieux et prêt à tout pour améliorer le quotidien de sa famille. En cela, il est tout a fait représentatif de nos bénéficiaires.

Henri voit loin.

Cela fait maintenant 5 ans qu'Henri travaille avec le ZOB. Il vient de signer un nouveau contrat (le troisième ) avec nous pour obtenir une nouvelle métisse (croisement entre une vache laitière et un zébu). Cette belle zébute se prénomme Kalabory ce qui veut dire : « qui n'a pas de corne ». Kalabory est agée de 5 ans.

Auparavant nous lui avons déja octroyé : Sadamena en 2011 (traduisez « de deux couleurs dont du rouge ») âgée de 6 ans et Mirana en 2013 (« visage heureux ») âgée de 6 ans également.

Nous connaissons donc bien Henri. Il est sérieux. Non seulement il respecte ses engagements, mais nous constatons qu'il profite pleinement de votre investissement pour mener à bien le projet projet de développement dont il nous a parlé à l'ouverture se son premier dossier . Il s'y tient.

Voici Henri lors de son premier contrat avec nous en 2011 (il avait 44 ans)

Avec la vente de Sadamena, sa première métisse, Henri n'est pas parti faire la fête. Au contraire de cela, il a agrandi sa surface de culture en achetant un terrain à coté de chez lui car Henri voit loin.

Grâce à vous

La deuxième métisse d'Henri, Mirana, est malheureusement décédée en 2014 des suites d'une maladie, mais notre ami a récupéré le dépôt de garantie versé au ZOB pour contracter un nouveau contrat. C'est du moins ce qu'Henri a fini par faire encore cette année avec le Z.O.B. mais seulement après avoir interrogé un organisme de microcrédits. Henri voulait pouvoir comparer l'offre du ZOB.

D'après lui, à demande égale, il est plus avantageux pour les petits paysans de faire appel au ZOB plutôt qu'aux banques car « les intérets sont moins élevés (3% dans une banque comparé aux 2,125% chez ZOB au premier contrat).

« L'équipe du ZOB est bien plus flexible et compréhensive en cas de coup dur » nous dit-il.

Sa collecte de lait se fait avec une bicyclette et de bidons

Henri a quatre bras

Bien que la perte de Mirana fût un coup dur, le projet d'Henri continue. Grâce à votre confiance, le ZOB peut à nouveau répondre présent pour accompagner cette famille dans sa volonté de réussir en lui apportant le soutien dont elle a encore besoin.

Maintenant que les présentations sont faites, Henri vous donne RDV dans notre prochaine ZNL. Vous découvrirez pourquoi cet homme a quatre bras.

 

Amitiés zébuphiles,

Pour l'équipe ZOB,

Lisa HUDRY et Mengjiao WANG (Stagiaires)

 


PEZ : 2533
ROUSSEL - Jeanne
PEZ : 2672
L'HUILLIER - Mayeul
PEZ : 2812
RAZAFIMAHATRATRA - Noumenyav
PEZ : 2772
LE CROM - Renée-Claire/François
PEZ : 939
Le Quer - Claire
Copyright 2007 Zebu Overseas Brand - Stéphane Geay - www.zob-madagascar.org - All right reserved

mesure audience